société à mission

Pour assurer leur prospérité, les entreprises ont appris à s’adapter au fil du temps. Ainsi de nouveaux objectifs peuvent être ajoutés pour être en conformité avec les nouvelles normes ou pour la satisfaction des clients. Le concept des entreprises à mission s’impose depuis quelques années. Nous vous invitons à découvrir la notion de société à mission et quelques caractéristiques en lien avec cette expression.

Clarification du concept d’entreprise à mission

Ces dernières années, un nouveau type d’entreprise a vu le jour. En effet, en raison de l’impact de ces dernières sur la vie quotidienne et la nature, de nouvelles dispositions ont été prises. De ce fait, vous pouvez retenir que la société à mission est une entreprise ou une société commerciale qui a inscrit des objectifs sociaux ou environnementaux dans ses statuts.

Elle se définit en accord avec les autorités compétentes une mission qui prend en compte l’intérêt général. Ainsi, une entreprise à mission peut avoir pour mission d’impacter positivement l’environnement.

La mise en place des entreprises à mission a émergé en 2010, pendant la période où les préoccupations en lien avec le développement durable se sont accentuées. Dans les pays francophones, ces dernières se désignent par société à but non lucratif.

L’intérêt financier que vise une société à mission

En janvier 2020, le nombre de sociétés à mission sur le territoire français était de 65. Un an plus tard, soit en janvier 2021, elles sont au nombre de 88. Ceci témoigne d’une dynamique exceptionnelle de ces dernières.

De plus, ces entreprises sont considérées comme des outils d’évaluation. Les investisseurs s’en servent fréquemment pour évaluer les sociétés et définir si elles peuvent bénéficier de l’accompagnement désiré. En outre, l’objectif que poursuit l’entreprise lui octroie une visibilité plus importante. Il permet également d’attirer les investisseurs internationaux et a une importance aussi grande que le rapport annuel qui atteste de la situation économique et financière d’une structure.

Cet état de choses influe sur de nombreuses multinationales françaises qui l’ont aussi intégré à leur statut. Cette décision a été prise à la suite de la promulgation de la loi Pacte. Ainsi, les probabilités pour que le concept d’entreprise à mission se répande à l’international sont de plus en plus élevées.

L’assureur MAIF : l’une des premières sociétés à mission

Au nombre des premières sociétés à se doter du statut de société à mission, vous pouvez retenir l’assureur MAIF. Effectivement, c’est en juillet de l’année 2020 que cette structure a décidé pendant une assemblée générale d’opter pour le statut de société à mission.

Ainsi, la MAIF s’engage à porter une attention sincère aux uns et aux autres afin de garantir un mieux-être commun. Pour y parvenir, cinq objectifs sociaux et environnementaux ont été inscrits dans les statuts de cette mutuelle.

En somme, une société à mission peut être considérée comme une entreprise hybride. En effet, dans un premier temps elle se consacre aux services qui visent à faire prospérer la société et dans un second temps, elle œuvre pour le bien-être de l’environnement ou le bien-être social.